Période d’incertitude : 3 tendances dans l’industrie des transports en 2021

L’industrie des transports devra faire face à plusieurs défis importants en 2021. Qu’il s’agisse des nouvelles exigences en matière de journal de bord électronique, de l’évolution technologique ou de l’incertitude qui entoure la COVID-19, les opérateurs de flottes peuvent être inquiets de l’avenir. Voici trois sujets clés pour 2021 que les gestionnaires de votre entreprise doivent tenir compte dans leur planification.

1. Journal de bord électronique

La date limite pour l’utilisation d’un dispositif de consignation électronique (DCE) ou journal de bord électronique au Canada se rapproche rapidement. À partir de juin 2021, des DCE certifiés par une tierce partie devront être utilisés par tous les camionneurs qui doivent actuellement tenir un journal de bord.

Les DCE au Canada devront se conformer aux normes publiées dans le Mandat des dispositifs de consignation électroniques et doivent être certifiés par un tiers parti agréé par le gouvernement. La situation est différente aux États-Unis qui permettent aux fournisseurs de journaux de bord électroniques de certifier eux-mêmes leurs dispositifs. Cela aura ainsi une incidence sur les transporteurs qui opèrent au niveau international si leurs dispositifs actuels de consignation électroniques ne se conforment pas aux exigences de certification à la fois des États-Unis et du Canada.

Il est plus important que jamais d’établir un partenariat avec un transporteur de renom qui a déjà installé des DCE, ou qui prévoit le faire, afin d’éviter des interruptions de service, des amendes pour non-conformité et plus important encore, pour la sécurité routière. Bien que ces modifications réglementaires soient essentielles à l’industrie, il n’y a pas de doute qu’elles vont entraîner une hausse des coûts d’exploitation pour les opérateurs de flottes.

2. Investir dans la technologie

La technologie est en constante évolution et de plus en plus répandue dans chaque secteur d’activité, y compris l’industrie du camionnage. Le suivi GPS n’est plus une valeur ajoutée, il s’agit d’une technologie de base. Les consommateurs sont désormais en mesure de faire le suivi de chaque commande, qu’il s’agisse d’une livraison de nourriture, d’un véhicule Uber ou de produits achetés en ligne, qui arrivent chaque jour à leur porte. C’est pourquoi les attentes des clients changent et obligent l’industrie du camionnage d’évoluer au même rythme.

Des programmes logiciels à la fine pointe de la technologie sont actuellement mis en œuvre dans les entreprises pour la planification des chargements, l’optimisation des itinéraires, des détails spécifiques pour le ramassage et la livraison à chaque emplacement, et une navigation virage par virage sur des routes adaptées aux camions — des outils qui sont devenus nécessaires pour rester concurrentiel dans l’industrie.

Ces informations permettent d’améliorer l’efficacité opérationnelle de l’ensemble de la flotte par une meilleure utilisation, une réduction des accidents, une amélioration de la productivité du camionneur et du camion, et en fournissant des données en temps réel aux clients qui souhaitent faire le suivi de leur flotte et de leurs livraisons. En outre, les clients peuvent ainsi véritablement évaluer la performance de leur flotte et la comparer à leurs indicateurs de rendement clé.

COVID-19

L’industrie du camionnage est considérée comme un service essentiel, mais il existe bon nombre de détaillants qui ne le sont pas en raison de leurs marchandises jugées non essentielles, ce qui fait en sorte que certaines entreprises ont de la difficulté à conserver leurs camionneurs sur la route.

La perturbation de l’activité économique due à la COVID-19 est généralisée et de nombreuses entreprises connaissent des fermetures et des baisses de revenus. Le gouvernement continue de surveiller la situation et prendra des décisions en conséquence, ce qui oblige certaines sociétés et l’économie à s’adapter. Cela pourrait poser des défis encore plus grands dans les mois à venir comme les détaillants essaient de gérer la circulation des marchandises.

Pour les propriétaires de flottes privées, les nouveaux règlements sur les journaux de bord électroniques, l’évolution technologique et l’incertitude qui entoure la COVID-19 pourraient l’emporter sur les avantages de gérer leurs propres camions. Si vous souhaitez en apprendre davantage sur le modèle unique d’impartition de flotte que vous offre Canada Cartage afin de constater si cette solution vous convient, écrivez-nous un courriel à info@canadacartage.com ou visitez www.canadacartage.com.