Est-ce que les avantages des DCE l’emportent sur les coûts?

mai 31, 2019 Gestion de flotte Logistics

« Articles

L’industrie des transports et les flottes des entreprises vont subir de grands changements. À la fin de 2017, les opérateurs de flottes aux É.-U. devront utiliser les dispositifs de consignation électroniques (DCE ou ELD en anglais). Les flottes américaines qui utilisent déjà des DCE auront jusqu’à décembre 2019 pour se conformer aux nouvelles spécifications de conformité. Sur la base des dates de conformité des É.-U., la date limite de conformité pour les DCE devrait être le 4e trimestre de 2019, avec les journaux de bord électroniques actuels autorisés jusqu’en 2022.

Avec ces nouvelles normes de conformité aux DCE/ELD à l’horizon, il est important de comprendre comment l’industrie du camionnage sera affectée et quelles mesures vous devez prendre en tant qu’opérateur de flottes.

Quel est le mandat des DCE/ELD?

Le DCE ou dispositif de consignation électronique est un matériel qui se connecte directement au module de contrôle du moteur pour enregistrer automatiquement la conformité des heures de service du camionneur. Ce dispositif enregistre les données du véhicule, y compris les dates, les heures, les informations sur les lieux, le kilométrage parcouru, les heures de fonctionnement du moteur, et peut générer des alertes sur les défaillances du véhicule et les « heures de conduite non attribuées ». Cette information est utilisée pour surveiller le statut des véhicules et des camionneurs, et est enregistrée dans un format standard qui peut être recueillie et examinée par les entreprises et les représentants officiels des transports.

Qu’est-ce que cela signifie pour les opérateurs de flottes privées?

Tous les transporteurs seront touchés par le nouveau mandat des DCE/ELD, mais cela pourrait changer les règles du jeu pour les propriétaires de flottes privées et les petits transporteurs. Certains de ces défis peuvent inclure :

  • Des camionneurs vont quitter l’industrie: un récent sondage auprès des lecteurs d’Overdrive Online, à qui on a demandé ce que leur réponse serait à la mise en œuvre du projet des DCE, a révélé que 71 % de tous les camionneurs indépendants affirment qu’ils quitteraient l’industrie du camionnage et de la livraison sur route pour de bon. Avec une pénurie de camionneurs dans l’ensemble de l’industrie, cela pourrait entraîner d’autres difficultés pour le recrutement de nouveaux chauffeurs.
  • Pénalités pour non-conformité: On estime que les pénalités en cas de non-conformité peuvent atteindre plus de 10 000 $ et même si ce sont des chiffres des É.-U., nous pouvons nous attendre à des amendes aussi sévères au Canada. Les professionnels de l’industrie affirment également qu’il pourrait y avoir des fermetures temporaires pour les opérateurs qui ne se conforment pas, et cela pourrait entraîner des coûts encore plus importants pour les entreprises.
  • Une perte potentielle de productivité: pour certains expéditeurs, le nouveau mandat des DCE peut se traduire par une perte de productivité. Pour les camionneurs et/ou les expéditeurs qui ont eu tendance à repousser les limites et à dépasser les heures de service par le passé, les « manipulations » des journaux de bord ne seront plus une option. Nous pouvons aussi nous attendre à ce que certains transporteurs canadiens refusent les envois transfrontaliers afin d’éviter une mise en œuvre des DCE cette année.
  • Les coûts de mise en œuvre des DCE: les petites entreprises pourraient avoir de la difficulté à assumer l’impact économique d’un règlement fédéral coûteux. Les coûts varient d’un taux annualisé de 165 $ à 832 $ par camion, en plus des « coûts résiduels » des TI pour intégrer les données des DCE. Ces modifications réglementaires entraîneront des coûts d’exploitation encore plus élevés pour les exploitants de flotte.

Pourquoi adopter les DCE?

Les nouveaux dispositifs de consignation électronique permettront d’améliorer les normes de sécurité, de réduire les taux d’accidents évitables et les frais connexes, et d’augmenter la responsabilité des entreprises qui opèrent dans l’industrie du camionnage. Par l’automatisation et la normalisation de la façon dont les heures de conduite sont enregistrées et consignées, les DCE vont permettre également de réduire les erreurs et les manipulations des journaux de bord. Avec plus de 650 milliards $ de marchandises qui franchissent la frontière canado-américaine chaque année, le mandat des DCE vise à créer une réglementation cohérente pour que les camionneurs et les flottes se conforment aux lois des deux côtés de la frontière.

Canada Cartage a déjà terminé l’installation de la plateforme Omnitracs XRS pour que ses heures de service soient conformes à l’avance au mandat des DCE. La plateforme Omnitracs XRS apporte des solutions de qualité professionnelle aux entreprises et permettra une conformité entière aux normes gouvernementales par une série d’outils d’optimisation. Grâce au déploiement des solutions Omnitracs XRS, Canada Cartage va maintenir sa réputation en tant que fournisseur de classe mondiale de services de flottes spécialisées.

Pour en savoir plus sur la règlementation relative au journal de bord électronique et comment celle-ci impactera l’industrie du transport et du camionnage, jetez un coup d’oeil sur notre présentation infographique (en anglais uniquement).

https://www.canadacartage.com/eld-mandate-facts-infographic/

Articles liés

Tiens-toi à jour!

Inscrivez-vous à notre bulletin

  • Communication
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

En cochant la case ci-dessus, vous consentez à recevoir par courriel des communications périodiques de Canada Cartage. Vous recevrez des nouvelles sur l’actualité et des renseignements précieux sur l’industrie, et des articles connexes. Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien de désabonnement qui se trouve au bas de la page de nos courriels.