Le gouvernement de l’Ontario a imposé des limites de poids et de dimensions aux véhicules

March 16, 2015 Sécurité

« Articles

Règlementations Canadienne du dégel 2017 ici

Au Canada, lorsque l’hiver cède sa place au printemps, les différentes couches de matériaux qui composent les routes sont affaiblies considérablement par une quantité excessive d’eau à la base des routes, suite au dégel printanier annuel. Des études menées par les ministères des Transports provinciaux et des programmes de recherche sur les routes canadiennes montrent que les réactions de la chaussée à un chargement sont de 50 % à 70 % plus importantes au printemps que durant toute autre saison. Cela signifie, pour un camion qui se déplace tous les jours sur les routes, que le même essieu peut provoquer de cinq à huit fois plus de dégâts à la route au printemps qu’il ne le ferait à tout autre moment de l’année.

De manière à réduire le montant des dommages causés aux routes, chaque province canadienne émet une politique annuelle qui couvre la période du « dégel printanier ». La politique mise en œuvre par la province limite les charges transportées sur les autoroutes à risque pour une période définie. Par exemple, en 2015, les restrictions de charge de l’Ontario durant le dégel printanier sont appliquées de mars à juin dans certaines régions de la province, tandis que les routes du Nouveau-Brunswick sont réglementées de mars à mai.

Cela étant dit, l’ampleur des restrictions, les critères techniques, et les périodes peuvent fluctuer et vont dépendre de l’état des routes et des régions. Par exemple, la région de la côte sud de la Colombie-Britannique n’a aucune restriction de charge pour 2015. Vous obtiendrez davantage de renseignements pour chaque province à la fin de l’article.

Limitations reliées au dégel printanier
Des limites sont imposées au poids et à la taille des chargements des véhicules. Cela inclut généralement des limitations à la longueur du véhicule, à la charge par essieu et à sa répartition, et à la masse totale du chargement des véhicules simples et articulés. En moyenne, des réductions de 50 à 90 % sont imposées aux transporteurs durant le dégel printanier; les limites exactes sont déterminées en fonction de la classe de la route, du gel annuel, et des tests de tolérance des routes. Bien que les principaux réseaux routiers soient exclus des règlements, il n’est pas rare que des routes aient temporairement une nouvelle classification durant cette période et qu’elles soient soumises à des limites de charge saisonnières.

Le tableau suivant illustre un échantillonnage de l’entendue des règlements concernant les charges, selon le poids réparti par essieu, au Québec et en Ontario.

Screen-Shot-2015-03-16-at-3.53.27-PM

Inspection des charges et pénalités pendant le dégel printanier
Conformément à la politique canadienne de sécurité et de conformité, les véhicules qui dépassent les limites de charge durant une inspection ne sont pas autorisés à reprendre la route avant de se conformer aux restrictions de poids. Cette politique empêche immédiatement les camions en surcharge d’endommager davantage la route. Les conducteurs de camion doivent soit répartir d’une manière plus uniforme la charge entre les essieux ou retirer tout excès de poids avant de poursuivre leur chemin. Il est important de reconnaître que non seulement les camions en surcharge peuvent provoquer la destruction des routes, mais une surcharge peut également avoir une incidence sur les performances du véhicule et sa sécurité sur la route.

Les pénalités pour ne pas respecter les règlements concernant le dégel printanier seront coûteuses en temps et en argent pour les transporteurs, en plus des inconvénients. Les pénalités monétaires commencent à 350 $, le véhicule est conservé au bord de la route jusqu’au retrait de la surcharge, et le transporteur reçoit également des points sur leur profil du Code national de sécurité.

Conseils de préparation : pratiques exemplaires lors du dégel printanier
• Obtenir rapidement les renseignements concernant la réglementation : les détails sur les limites des charges permises sur les routes dans chaque province sont affichés sur le site Web du ministère des Transports provincial.
• Une communication proactive et cohérente : les directeurs des opérations et les services de la sécurité et de la conformité devraient communiquer régulièrement les lignes directrices concernant les restrictions de poids aux répartiteurs, aux conducteurs et aux équipes des opérations.
• Offrir une formation : le transporteur devra assumer des frais lors d’une inspection, si les conducteurs n’ont pas reçu une formation sur la façon de préparer une charge ou un véhicule de manière à respecter les restrictions de poids.
• Conformité des opérations et de la sécurité : les entreprises devraient mettre en place une formation et/ou des programmes d’enseignement pour assurer la conformité avec les règlements concernant le dégel printanier. Le défaut de se conformer à cette exigence peut entraîner des peines sévères, des retards, une mauvaise performance du véhicule et, ultimement, affecter la sécurité routière.

Plus de renseignements sur les règlements concernant le dégel printanier par province sont disponibles ici :

Alberta
Colombie-Britannique
Manitoba
Terre-Neuve et Labrador
Nouveau-Brunswick
Nouvelle-Écosse
Ontario
Québec
Saskatchewan

Articles liés

Tiens-toi à jour!

Inscrivez-vous à notre bulletin

  • Communication
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.